Princesse d’un soir

Lorsque je suis allé aider à la mise en place d’une structure d’accueil à la jungle de calais début 2016, j’ai été saisi par l’omniprésence des bâches bleues pour assurer la plupart des fonctions de la vie courante. Ce matériau dérisoire, avec les palettes usagées, résonne en moi comme l’aveu d’une promesse non tenue. Face à la pulsion de vie des habitant·e·s du camps, j’ai eu honte.

Princesse d’un soir – 2022 – Bâche, ficelle, bijou fantaisie, fil de fer, mousse – L70cm x H150cm x P40cm


Baiser salé

C’était le soir des fiançailles
Demain ils marcheraient sur Londres
La mer a offert ses entrailles
Ne demeurent plus que leurs ombres

Baiser salé – 2022 – Gilet de sauvetage, bâche, aluminium – L45cm x H130cm x P20cm


Instant confus

Connaissez-vous Petit Bleu et Petit Jaune (Lionni – Ecole des loisirs) ? Et cet instant où ils s’embrassent si fort qu’ils ne deviennent plus qu’un, vert ?

Cette extraordinaire confusion née de l’abandon à une amitié, un amour sincère. J’explore l’entremêlement, le croisement, l’intersection, comme le surgissement d’une nouvelle histoire poétique.

Instant confus – radiateurs, couvertures, fil – 2021 – 120cm x 80cm x 90cm


L’Utopiste

Autoportrait

Si je devais résumer ma personnalité… C’est aussi cela un autoportrait, pas nécessairement une image, mais des clés à transmettre pour aider l’autre à nous cerner. Ce sont ici l’attitude et les racines qui prévalent à l’image, c’est aussi comme cela que je me défini.

L’Utopiste (Autoportrait) – Dr Martens – plâtre – chaussettes, cailloux – 2021 – 90cm x 40cm x 25cm


Tout ira bien

Une réflexion personnelle sur l’illusion sécuritariste et identitaire qui germe à nouveau autour de nous…

Comment peut-on croire que la fermeture de frontières, l’érection de murailles, la stigmatisation de l’autre rendra notre vie plus douce ? Comment peut-on imaginer que l’on vivra heureux et en paix avec ses proches si l’on agit de façon inhumaine avec celles et ceux qui sont dans la détresse ?

Et qu’on ne me dise pas : « Ce n’est pas si simple que ça… ».

Tout ira bien- fil barbelé, fil de coton – 2021 – 50cm x 40cm x 25cm


Présomption d’innocence

Jeunesse sacrifiée

Le monde est complexe, non ? Inspiré par l’actualité de ce mois de septembre Le monde est complexe, non ? Inspiré par l’actualité de ce mois de septembre 2021, procès des attentats de 2015, anniversaire du 11 septembre, coup d’État taliban en Afghanistan….

En choisissant cette arme de guerre plus que légendaire je fais appel à notre représentation des combats contemporains, guerilla, milices, coups d‘état, enfants guerriers, enfance violée ou volée. On n’est jamais sûr de savoir de quel côté l’arme est la plus meurtrière. Porter une arme ne serait-il pas déjà l’aveu, la conséquence d’une blessure ?


Fil

Tout est question de point de vue, d’expérience, de vécu. Par quelle histoire nous laissons nous entraîner ?

Fil- fil barbelé, fil de coton – 2021 – 12cm x 12cm x 20cm


Jarretière

Toujours chercher l’humain, un contact sensuel en toute chose, la poésie de la séduction… même chez l’homme fort et viril…

Jarretière – marteau, textile – 2021 – 10cm x 20cm x 40cm


Dady

Je garde le souvenir où, enfant, je profitais des massages dont mon père avait le secret. Pour un mal aux jambes, un dos fatigué, je savourais le contact tiède et paternel, rassurant, qui me procurait un bien être hors du temps.

Cette sensation de chaleur, de douceur, ce contact humain et attentionné, je les recherche ici par l’association d’objets qui évoquent à la fois la mémoire et le ressenti de ces instants.